Tentative de coup d'Etat au Burkina Faso

08 militaires burkinabè ont été mis aux arrêts pour tentative de déstabilisation des institutions de la république. Le communiqué paru le 11 Janvier 2022 explique

que les putschistes présumés ont été dénoncés par un des leurs qui participait aux différentes réunions. Le cerveau présumé est le Lieutenant-Colonel Emmanuel Zoungrana, chef du corps du 12e régiment d’infanterie commando qui était le commandant du groupement des forces du secteur ouest dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso.



Commentaires